CAPITAL TOTAL 9 675 003 €
PORTEFEUILLE 9 675 003 €
CAPITAL NÉCESSAIRE 9 798 003 €
TAUX MOYEN 14,2% p.a.

Sept simples règles de budgétisation pour les débutants

L’établissement d’un budget est l’une des choses les plus cruciales que vous puissiez faire pour améliorer votre situation financière. À plusieurs égards, vivre selon un budget peut être avantageux. Il vous permet de dépenser votre argent d’une manière compatible avec vos objectifs à long terme. L’élaboration et le respect d’un budget vous permettent de choisir le montant que vous allez dépenser chaque mois en fonction de vos objectifs. Il peut accélérer le processus de remboursement de vos dettes. Grâce à un budget, vous pouvez économiser davantage d’argent pour rembourser vos prêts étudiants, vos cartes de crédit et d’autres types de dettes. C’est un moyen fantastique d’économiser de l’argent. Que votre objectif soit d’épargner davantage pour la retraite, de constituer un fonds d’urgence ou de planifier de futures vacances, un budget peut vous aider à choisir le montant que vous épargnerez chaque mois. Avant de décider d’une stratégie budgétaire nouvelle ou alternative, vous voudrez peut-être comprendre où va votre argent.

Comment faire une budgétisation correcte peut donner un coup de fouet à votre indépendance financière

L’établissement d’un budget est un exercice fastidieux, mais il est essentiel pour votre situation financière. La planification et gestion budgétaire vous aide à faire correspondre vos dépenses à vos objectifs. Vous pouvez choisir comment dépenser votre argent chaque mois en fonction de ce qui est le plus important pour vous en établissant et en respectant un budget. Il peut vous aider à mieux gérer votre stratégie de remboursement des dettes. Un budget peut vous aider à mettre de côté plus d’argent pour rembourser vos prêts étudiants, vos cartes de crédit ou d’autres types de dettes. L’établissement d’un budget vous aide à atteindre vos objectifs financiers. Un budget peut vous aider à déterminer combien vous économiserez pour atteindre votre objectif au début du mois, que vous souhaitiez épargner davantage pour la retraite, développer votre fonds d’urgence ou mettre de l’argent de côté pour vos prochaines vacances.

C’est pourquoi cet article présente quelques mesures pratiques que chacun peut prendre pour aborder la budgétisation intelligente pour les débutants:

7 directives simples à suivre pour établir un budget

1. Suivez vos dépenses pendant une semaine ou deux

Pour les personnes qui débutent, l’établissement d’un budget et le suivi des dépenses peuvent être accablants. Le suivi exige beaucoup de gymnastique mentale et peut être décourageant. N’essayez donc pas de vous attaquer à la budgétisation et au suivi des dépenses d’un seul coup. Commencez à une échelle réduite.

La méthode la plus simple pour établir un budget est de commencer à suivre vos dépenses pendant une semaine ou deux. Dressez une liste complète de vos dépenses pendant une semaine et observez les tendances. Vous remarquerez très tôt où vous dépensez le plus et vous saurez reconnaître et différencier les bonnes dépenses des mauvaises. Une fois que vous avez établi un budget, notez vos dépenses réelles par rapport aux dépenses prévues dans votre budget. Cette comparaison vous permettra de fixer des objectifs budgétaires plus réalistes.

Vous pourrez également ajuster vos dépenses sur une base mensuelle pour différentes occasions. Vous pouvez avoir des frais d’urgence qui doivent être adaptés au budget de ce mois.

2. Suivez votre méthode de dépense

Préférez-vous utiliser des espèces ou des cartes? Les différentes méthodes de paiement peuvent rendre le suivi et la budgétisation plus complexes. Il est également important de savoir quelles méthodes vous aident non seulement à mieux suivre et budgétiser, mais aussi à limiter les dépenses. Pour de nombreuses personnes, le paiement en espèces aide à limiter les dépenses parce qu’il vous rend conscient et plus attentif à vos habitudes de dépense lorsque vous payez en espèces. Si vous préférez utiliser des espèces plutôt que des paiements électroniques, le système d’enveloppes pourrait être la solution pour vous. Il évite les tentations de dépenser au-delà du montant que vous avez fixé dans votre enveloppe.

Mais si vous avez le contrôle sur vous-même avec les paiements par carte, il est préférable de laisser tomber les espèces car les paiements en espèces sont plus difficiles à suivre. Avec les paiements par carte et en ligne, vous pouvez enregistrer chaque dépense automatiquement, ce qui rend l’établissement du budget beaucoup plus pratique.

3. Surveillez vos dépenses les plus futiles

La plupart des dépenses sont nécessaires, et certaines ne le sont pas. Les dépenses non nécessaires ne sont pas mauvaises en soi, et elles peuvent être importantes pour conserver une certaine forme de vie sociale et votre santé mentale. Cependant, il est nécessaire d’examiner les dépenses problématiques qui causent plus de mal que de bien à vos finances. Nous ne parlons pas des repas à emporter une fois de temps en temps ou des vacances que vous pouvez et devez prendre. Nous parlons des dépenses futiles qui vous poussent à dépenser plus souvent que nécessaire pour quelque chose d’inutile. Par exemple, les paiements d’assurance peuvent être élevés, mais ils peuvent être nécessaires pour vous. Les dépenses inutiles peuvent être des achats impulsifs, l’achat des derniers modèles de nouveautés à chaque fois (par exemple, des appareils électroniques), l’entretien de biens qui peuvent être réduits sans sacrifier la qualité (par exemple, une voiture ou un loyer) et bien d’autres choses encore. Ces objectifs sont spécifiques aux particuliers, et ils vous aident à faire face aux obstacles à la stabilité financière.

4. Utilisez un outil de planification financière

Les outils technologiques de budgétisation attirent de plus en plus l’attention des amateurs de finances, car nombre d’entre eux ne jurent que par eux pour les avoir aidés à économiser de l’argent. D’autre part, des outils de budgétisation plus innovants et plus pratiques apparaissent sur le marché, car de nombreuses personnes choisissent désormais de les utiliser pour les aider à établir leur budget. Même les banques ont commencé à proposer leurs propres outils de budgétisation à leurs clients. Parmi les outils de budgétisation les plus connus figurent des applications telles que YNAB, Mint et Personal Capital, qui non seulement créent des budgets pour les utilisateurs mais se connectent également à leurs comptes et cartes bancaires pour suivre leurs dépenses. Cela est particulièrement utile pour les personnes qui effectuent la majorité de leurs paiements par voie électronique. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas être utile aux utilisateurs des espèces. Si vous utilisez des espèces la plupart du temps, vous pouvez toujours vous préparer à l’avance, noter vos dépenses et les ajouter plus tard dans l’application de budgétisation.

Si vous n’aimez pas l’idée d’utiliser des applications ou si vous préférez garder toutes vos applications séparées, vous pouvez également utiliser des feuilles de calcul, car de nombreuses personnes préfèrent personnaliser leur budget.

5. Ajustez votre budget chaque mois

Budgétiser est une étape initiale importante, mais ce n’est pas la fin du processus. Au fur et à mesure que vos besoins et vos objectifs évoluent, il est important de revoir votre budget de temps en temps et de l’ajuster pour vous assurer qu’il répond à vos objectifs financiers actuels. Il y aura des moments où des dépenses imprévues surviendront. Pour un budget efficace, vous devrez mettre de côté suffisamment d’argent pour couvrir toute dépense imprévue. Vous devez revoir votre budget au moins une fois par mois et vous en servir comme base pour créer votre budget pour le mois à venir.

6. Organisez une discussion hebdomadaire sur le budget

Les directives budgétaires explorent de nombreux aspects à prendre en compte lors de l’élaboration d’un plan budgétaire, mais elles explorent rarement la dynamique de l’établissement d’un budget lorsque vous vivez avec quelqu’un. Qu’il s’agisse d’une personne à charge ou d’un conjoint, avoir une discussion budgétaire hebdomadaire est important non seulement pour vos finances mais aussi pour votre relation. Votre conjoint ou les personnes à votre charge (comme des parents vieillissants) peuvent apporter de nouvelles idées pour une budgétisation efficace. Discuter de la budgétisation avec quelqu’un, en particulier un conjoint, peut contribuer de manière significative à la croissance et à l’indépendance financières.

7. Fixez des objectifs financiers plus modestes

Vous n’avez pas besoin d’arrêter de prendre des repas à emporter ou de faire du shopping pour budgétiser. Essayer de restreindre toutes les dépenses non obligatoires d’un seul coup peut nuire à votre tentative de budgétisation plutôt que de la résoudre. Il est préférable de fixer des objectifs mensuels réalisables pour minimiser les dépenses. Comprenez que vous serez confronté à des revers, mais ne les laissez pas dérailler les progrès que vous avez réalisés jusqu’à présent. Pour compléter vos objectifs plus modestes, ajustez votre budget chaque semaine ou chaque mois. Si vous avez des membres de votre famille ou un conjoint, une discussion sur le budget vous aidera également à avoir une vue d’ensemble.

En bref

Les débutants peuvent avoir du mal à établir un budget et à suivre leur argent. Les dépenses doivent être suivies, planifiées et gardées sous contrôle. Les paiements en espèces aident les personnes à contrôler leurs dépenses car ils les sensibilisent au montant qu’elles dépensent. De nombreuses personnes économisent de l’argent grâce aux outils de budgétisation. Des outils de budgétisation sont disponibles dans les banques, et des applications comme YNAB, Mint et Personal Capital peuvent être utilisées pour créer des budgets et surveiller les dépenses. Apportez des ajustements à votre plan de dépenses chaque fois que vos besoins et vos objectifs changent. Assurez-vous de budgétiser les dépenses imprévues qui peuvent survenir. Une fois par mois, vous devriez vous asseoir et créer un budget pour le mois suivant. Bien que les recommandations en matière de budget incluent souvent d’autres aspects de l’élaboration d’un plan financier, elles abordent rarement le sujet de la budgétisation lorsque l’on vit avec une autre personne. Il est crucial pour votre relation et vos finances de discuter du budget chaque semaine avec toute personne qui dépend financièrement de vous ou votre conjoint. Votre conjoint ou les personnes à votre charge, comme vos parents ou grands-parents, peuvent être en mesure de vous fournir des conseils financiers. La création d’un budget commun avec votre conjoint peut être bénéfique pour votre indépendance financière et votre avancement. Il peut être difficile pour vous d’économiser de l’argent si vous avez plusieurs objectifs financiers à atteindre. Pour mieux vous préparer financièrement à cet achat important, vous pouvez trouver utile de mettre de côté une certaine somme d’argent chaque semaine ou chaque mois.

Établissez un plan budgétaire pour ajuster vos paiements imprévus tout en atteignant l’objectif que vous vous êtes fixé. Déterminez ce que vous devez dépenser pour le mois en question et comment vous préférez payer. Tenez également compte de la durée de l’objectif: est-il à long terme ou à court terme? Une règle financière de base veut que la retraite soit toujours une priorité dans votre budget; cependant, il s’agit d’un budget à long terme. Vous devez peut-être mettre de côté des fonds d’urgence avant cela, ce qui est un objectif budgétaire à court terme. Vous serez mieux à même de faire en sorte que vos priorités de dépenses correspondent à vos priorités de vie une fois que vous aurez maîtrisé votre budget.

Dernière mise à jour:

Autre articles

Clause de non-responsabilité: Certains textes de ce site Web sont purement destinés à la communication marketing. Rien de ce qui est publié par Quanloop ne constitue une recommandation d’investissement, et aucune donnée ou contenu publié par Quanloop ne doit être invoqué pour toute activité d’investissement. Quanloop recommande vivement d’effectuer des propres recherches indépendantes et/ou de parler avec un professionnel de l’investissement qualifié avant de prendre toute décision financière.