CAPITAL TOTAL 9 675 003 €
PORTEFEUILLE 9 675 003 €
CAPITAL NÉCESSAIRE 9 798 003 €
TAUX MOYEN 14,2% p.a.

Les principales tendances et méthodes de paiement numérique à comprendre en 2021

Vous vous demandez peut-être pourquoi certaines entreprises ne préfèrent que des méthodes de paiement numériques spécifiques lorsqu’elles vendent des biens/services sur le marché. Certaines exigent un paiement par virement bancaire, quelques-unes se contentent du paiement électronique, et plusieurs entités acceptent également les paiements par carte. Cependant, de nombreuses entreprises évitent complètement certains systèmes de paiement. Par exemple, elles n’acceptent pas les paiements par carte. Mais pourquoi? Certains d’entre eux ne sont-ils pas plus rapides et plus pratiques? Il s’avère que le paiement numérique est beaucoup plus compliqué que vous ne le pensez, et il existe un certain nombre de raisons pour lesquelles beaucoup renoncent à les utiliser.

Les clients confondent souvent les implications des différents systèmes de paiement numérique. Les types de paiement numérique varient dans leur processus et les frais qu’ils engendrent. Nous examinons ici plusieurs types de tendances en matière de paiements numériques:

Portefeuilles mobiles et portefeuilles électroniques

Un portefeuille mobile est un système de stockage virtuel où vous pouvez conserver les détails de vos cartes de crédit et de débit. Il ressemble beaucoup à un portefeuille physique. De nombreux smartphones intègrent déjà des portefeuilles mobiles. Vous pouvez utiliser les portefeuilles mobiles pour envoyer et recevoir de l’argent, et vous pouvez également les utiliser pour vos dépenses et factures quotidiennes. De nombreuses personnes confondent les termes «portefeuille numérique» et «portefeuille mobile». Même si les deux systèmes enregistrent les informations relatives aux cartes de crédit, ils fonctionnent de manière distincte. La plupart du temps, les portefeuilles numériques sont réservés aux transactions en ligne et ne nécessitent pas d’accès mobile. Les exemples les plus courants de portefeuilles numériques sont Apple Pay et Google Pay et leurs caractéristiques se recoupent avec la plupart des paiements basés sur le cloud. Les acheteurs en magasin qui préfèrent ne pas transporter d’argent liquide dans leur portefeuille peuvent le faire en utilisant un portefeuille mobile à la place. Ces portefeuilles doivent donc être utilisés sur des appareils portables faciles à transporter.

Payer avec un portefeuille mobile exige que l’utilisateur soit présent au moment de la transaction. C’est ce qu’on appelle Near Field Communication (ou communication en champ proche, CCP), qui s’appuie sur les fréquences radio pour échanger des données entre deux appareils. Les transactions sont protégées par plusieurs niveaux de cryptage et de sécurité dans les portefeuilles mobiles. Ces données sont liées à un format d’identification personnel, comme le login biométrique, pour chaque carte stockée lorsque le programme est lancé et que l’utilisateur saisit ses informations de paiement.

Avantages des portefeuilles mobiles et des portefeuilles électroniques

En raison des avantages évidents de l’utilisation des portefeuilles mobiles, le nombre d’utilisateurs ne cesse d’augmenter. D’ici 2024, on s’attend à ce que le nombre de personnes utilisant des portefeuilles mobiles numériques augmente de 16 %. Voici quelques avantages évidents des portefeuilles mobiles et des portefeuilles électroniques:

  • Sécurisés: Les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques sont capables d’aider à réduire le nombre de fraudes sur le marché. Les données des portefeuilles mobiles sont cryptées, de sorte que les détails de votre carte ne sont pas transmis lorsque vous effectuez un paiement par le biais du service. Pour autoriser un paiement, les portefeuilles mobiles s’appuient généralement sur des données biométriques ou des codes à usage unique. En outre, les détails de votre carte ne sont visibles nulle part dans un portefeuille mobile, ce qui garantit que personne d’autre ne peut accéder à votre numéro de carte. De plus, vos transactions sont protégées par les mêmes garanties de sécurité et de confidentialité que celles fournies par vos cartes de crédit réelles
  • Commodité: Les transactions peuvent être effectuées en quelques secondes grâce aux portefeuilles mobiles. Un portefeuille mobile élimine en outre la nécessité de saisir les informations de votre carte de crédit chaque fois que vous effectuez une transaction. Une fois que vous avez saisi vos informations, elles sont enregistrées et votre paiement est traité en un seul clic. Il est beaucoup plus simple d’effectuer des transactions au quotidien lorsque vous disposez de toutes les informations relatives à votre carte en un seul endroit. De plus, votre téléphone est toujours à portée de main, ce qui en fait plus qu’un simple moyen de communication
  • Établir un budget: Vous pouvez également utiliser les portefeuilles électroniques pour surveiller vos habitudes d’achat. Des catégories de dépenses spécifiques peuvent être indiquées dans les rapports générés par certains de ces programmes. Afin d’éviter de trop dépenser pour certaines choses, vous pouvez établir des budgets fixes pour des catégories de dépenses spécifiques
  • Récompenses: Les consommateurs qui utilisent des portefeuilles électroniques se voient souvent offrir des incitations. Le carburant, la nourriture et les voyages peuvent tous faire l’objet d’une réduction. En fonction de votre fournisseur de portefeuille électronique, certaines sociétés peuvent également offrir des réductions particulières. En bref, cela signifie que vous pouvez économiser de l’argent sans changer vos habitudes de dépenses courantes

Inconvénients des portefeuilles mobiles et des portefeuilles électroniques

La connectivité et la compatibilité des dispositifs sont nécessaires pour les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques. Parce qu’ils ne peuvent pas être utilisés hors ligne et sur des appareils qui ne sont pas des smartphones, les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques peuvent s’avérer inutiles dans les endroits où l’accès à l’Internet est faible.

Les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques peuvent facturer des frais de transaction exorbitants et ces frais peuvent être plus élevés que les transferts bancaires. Les sociétés peuvent augmenter leurs frais quand elles le souhaitent sans réfléchir aux répercussions sur les utilisateurs.

Les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques stockent des données financières sensibles, donc si votre appareil est cassé ou si l’on accède à votre portefeuille sans votre consentement, vos informations financières sont en danger. Les utilisateurs de portefeuilles mobiles sont également exposés aux risques de fraudes. Des parties non autorisées peuvent se faire passer pour vos amis ou un membre de votre famille et prétendre qu’ils vous ont envoyé par inadvertance de l’argent destiné à une autre personne et qu’ils attendent que vous les remboursiez. Beaucoup ne tombent pas dans le piège de ces fraudes, mais beaucoup d’autres le font et il n’existe aucun processus de résolution pour les victimes qui ont été victimes de fraude.

Paiements en temps réel

Le paiement en temps réel est une ligne de paiement instantané qui permet des transferts d’argent instantanés. Il fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 tout au long de l’année, y compris les week-ends et les jours fériés, de sorte que les transferts peuvent être effectués à tout moment. Ils ne sont pas identiques aux «paiements rapides», bien qu’ils soient utilisés de manière interchangeable. Contrairement aux paiements rapides, qui règlent les paiements plus rapidement que les paiements traditionnels, les paiements en temps réel règlent les transferts en temps réel de manière instantanée.

Les paiements en temps réel fournissent en outre des alertes en temps réel pour chaque transaction, comme des relevés de compte, des factures et des demandes de paiement et des messages de confirmation pour toutes les parties concernées. Ces éléments sont intégrés au système pour garantir que les deux parties sont tenues au courant. De plus, les systèmes pour les paiements en temps réel ont des capacités intégrées telles que les achats par le biais d’applications, le partage des factures, les paiements P2P (peer-to-peer, ou entre particuliers) et la gestion de trésorerie, qui sont à la disposition des clients.

Les paiements en temps réel deviennent rapidement la nouvelle norme pour les paiements électroniques, comme en témoigne l’existence de 54 systèmes nationaux de paiement en temps réel dans le monde, en plus de nombreux autres qui sont en phase de planification ou de développement. Le virement instantané SEPA (ou Credit Transfer Instant), le système de la zone euro, est déjà utilisé dans 20 pays. Le Royaume-Uni et les pays nordiques ont mis en œuvre leur propre système en plus des systèmes existants pour le paiement en temps réel. Le Royaume-Uni a mis en œuvre le Faster Payments System et le New Payments Architecture, tandis que les pays nordiques ont mis en œuvre le P27.

Avantages des paiements en temps réel

Pour le bénéfice de leurs clients, les banques du monde entier ont commencé à accepter les paiements en temps réel. Les avantages des paiements en temps réel sont nombreux:

  • Rapidité: Ils sont rapides. Les paiements instantanés peuvent être mis à disposition dès qu’ils sont réglés. L’accès instantané au capital est pratique pour tout le monde, des particuliers aux entreprises
  • Sécurité: Les paiements en temps réel offrent une communication de bout en bout à toutes les parties. Les payeurs ont traditionnellement communiqué avec les bénéficiaires en envoyant un seul message à la fois: il n’y avait aucun autre moyen pour les deux parties d’échanger des informations, sauf en dehors du cadre des paiements. Dans une seule transaction, les paiements en temps réel relient le paiement et les données de paiement
  • Commodité: Une communication brisée peut avoir un impact sur tous les aspects d’une entreprise lorsque des paiements sont impliqués. La communication peut être entravée par des retards et un manque de clarté concernant la livraison des fonds. Les paiements en temps réel résolvent la communication fragmentée grâce à des flux d’informations intégrés, des notifications rapides de confirmation de paiement et le règlement du paiement lui-même en temps réel

Les défis des paiements en temps réel

Les paiements en temps réel n’ont pas d’inconvénients en soi, mais leur mise en œuvre représente un défi pour les sociétés. Il faut beaucoup de ressources et d’efforts pour pouvoir les mettre en place. Les nouvelles méthodes de paiement en temps réel doivent coexister avec les configurations existantes, ce qui ajoute à la pression de maintenir de nombreuses infrastructures informatiques avec l’impact qui en résulte sur les coûts, les contrôles, la maintenance, les risques et la sécurité.

Les paiements en temps réel exigent une disponibilité du système à tout moment pour permettre les transactions pendant et en dehors des heures de bureau. Les paiements instantanés reposent sur l’autorisation des transactions individuelles par les banques. Comme il y aura plusieurs transactions individuelles dans une journée, les sociétés auront besoin de beaucoup de serveurs de données pour pouvoir traiter les paiements.

La liquidité d’une entreprise est également importante pour les paiements en temps réel. Les banques et les autres institutions financières doivent s’assurer que tous les paiements instantanés sont traités sans nuire à la capacité des entreprises à stocker du capital pour d’autres projets commerciaux.

Presque toutes les banques et entreprises sont tenues d’effectuer des contrôles contre le blanchiment d’argent (ou AML, Anti-Money Laundering) pour les transactions effectuées par leurs clients, et les paiements en temps réel peuvent interférer avec ces obligations légales. Les contrôles AML prennent du temps, et de tels contrôles pour chaque transaction finiront par avoir un impact sur le temps d’exécution. Il appartient aux entreprises d’assurer un équilibre optimal entre sécurité et commodité pour leurs clients.

Paiements basés sur le cloud

Un système de paiement numérique basé sur le cloud signifie que vous pouvez envoyer ou accepter des paiements sur pratiquement n’importe quel appareil numérique, peu importe qu’il s’agisse d’un achat par carte de crédit sans contact, d’une commande en ligne ou de toute autre chose. En outre, les clients peuvent obtenir des reçus numériques ainsi que l’accès à des informations détaillées sur les ventes avec cette solution omnicanale.

Il est construit sur la technologie de l’informatique en nuage (ou cloud computing), qui stocke et gère les données sur le «nuage» (ou cloud). Contrairement à l’hébergement traditionnel, une société est responsable de l’achat, de la mise à jour et de la maintenance de son propre matériel. L’informatique en nuage permet aux sociétés et aux personnes d’accéder à leurs données, de les stocker et de les gérer sans posséder les locaux ou les infrastructures nécessaires à cet effet. En échange d’une redevance mensuelle, les entreprises peuvent stocker tous leurs serveurs de base de données, outils et autres logiciels dans le cloud sans frais supplémentaires pour elles. Le fournisseur de services en nuage stockera toutes ces informations dans un centre de données qu’il contrôle. Si une entreprise souhaite se développer et a besoin de plus d’espace dans le nuage pour accueillir une nouvelle technologie, elle n’a qu’à payer pour cela.

Avantages des services de paiement basés sur le cloud

Les solutions de paiement basées sur le cloud offrent une série d’avantages, tels que la flexibilité et davantage d’options de paiement. Ce qui suit explique certains de ces avantages:

  • Intégration, sécurité et rapidité: Avec une solution basée sur le cloud, vous pouvez accéder à toutes vos données et statistiques de vente à tout moment, depuis n’importe quel endroit. Cela signifie que vous pouvez surveiller les paiements en temps réel et que cette solution est bien plus sûre qu’un système physique. Il y a aussi l’avantage d’avoir toutes vos données sauvegardées dans le cloud. Les entreprises seront en mesure de commercialiser de nouveaux produits plus rapidement et plus efficacement si leurs données et leurs analyses sont plus étroitement connectées. Le contrôle des inventaires et de la chaîne d’approvisionnement devient beaucoup plus simple lorsque tout est intégré dans un seul et même système
  • Une plus grande évolutivité: En matière d’évolutivité, les passerelles de paiement basées sur le cloud sont excellentes. Pour la mise en œuvre, elles nécessitent moins d’argent et peuvent être facilement étendues en payant un coût légèrement plus élevé, souvent en augmentant simplement les frais. Lorsqu’il s’agit de développer une entreprise, les petites et moyennes sociétés n’ont pas forcément les ressources nécessaires pour créer leur propre système de paiement. Lors de l’apparition de la pandémie au début de l’année 2020, des millions de clients et de petites entreprises ont eu recours aux paiements sans espèces. De nombreuses banques et institutions financières dans le monde ont été confrontées au problème de l’expansion de leur infrastructure sur site ou du transfert de leurs charges de travail croissantes vers le cloud. Le passage à une plateforme de paiement basée sur le cloud est une option nécessaire pour les périodes de pointe où l’utilisation et les volumes de paiement augmentent
  • Une meilleure expérience client: De nombreux opérateurs du secteur des paiements estiment qu’un processus de paiement fluide est une composante essentielle de la fidélisation des clients. Les paiements mobiles ou les paiements sans contact en sont des exemples. Certaines des plus grandes institutions financières européennes avaient déjà commencé à réduire le nombre de leurs agences sur le continent avant la pandémie

Inconvénients des services de paiement basés sur le cloud

De nombreuses institutions financières peuvent tirer profit du traitement des paiements basé sur le cloud, mais nous devons d’abord examiner quelques problèmes qui font obstacle à un déploiement complet. Confier à un fournisseur tiers de services en nuage des informations sensibles sur les paiements des clients est une proposition risquée, tant en termes de stockage que d’accès. Lorsqu’une violation importante de la sécurité se produit et que la vie privée est violée à grande échelle, les véritables conséquences de ce type de risque sont pleinement réalisées. S’il est essentiel de corriger les défaillances du risque, il est également nécessaire de renforcer continuellement les cyberdéfenses afin d’éviter de futures violations de la sécurité.

De nombreuses sociétés de paiement hésitent à déplacer leurs principales opérations de paiement vers le cloud à la lumière de la récente panne du cloud AWS, qui a affecté des sites et des services importants dans tout le pays. Ainsi, afin d’éviter les interruptions de service, plusieurs institutions financières se sont tournées vers des stratégies multicloud, qui ont entraîné une dette technique importante. Cette stratégie peut être efficace à court terme, mais elle ne peut pas être soutenue à long terme pour l’expansion de l’entreprise. En utilisant un seul fournisseur de services en nuage dédié et une architecture de cloud hybride, de nombreuses plateformes de paiement sur site et dans le cloud peuvent partager la même infrastructure informatique et maximiser l’utilisation des ressources.

Jusque-là, la vitesse et les performances générales des différents types de paiement peuvent varier en fonction de l’emplacement de l’expéditeur et du destinataire. Les paiements dans le cloud pour les transactions au point de vente ont été développés et testés avec des dispositifs de portefeuille mobile CCP, mais leur acceptation générale dépendra principalement de la manière dont l’infrastructure de paiement s’améliorera au fil du temps.

Paiement par virement bancaire

Un paiement par virement bancaire est un transfert d’argent ponctuel de banque à banque. Il est également connu sous le nom de transfert de crédit ou de virement bancaire entre banques. Il envoie de l’argent (débit) d’un compte bancaire à un autre (crédit). Chaque pays a son propre système national de virement bancaire. Les virements internationaux sont appelés virements SWIFT et peuvent être effectués dans plusieurs devises. Pour les paiements en euros, on parle de virements SEPA (SEPA Credit Transfer) effectués dans la zone SEPA.

Le processus de virement bancaire commence par l’ordre donné par le payeur à une banque d’envoyer de l’argent (en ligne ou dans une filiale). Le payeur fournit les informations nécessaires en fonction du type de virement. Pour le SEPA, le payeur doit donner le numéro de compte bancaire international (IBAN) européen, et pour le SWIFT, le payeur doit donner le code BIC ainsi que quelques détails supplémentaires. La banque du payeur envoie ensuite les informations à la banque du destinataire avec les instructions de paiement. La banque destinataire reçoit l’information et verse l’argent sur le compte bancaire à partir de ses propres réserves. Ensuite, les deux banques règlent le paiement entre elles en arrière-plan.

Avantages du paiement par virement bancaire

Les virements bancaires présentent un certain nombre d’avantages et d’inconvénients, selon le type de transfert. Le virement national présente la plupart des avantages car il est effectué localement. Nous utiliserons le virement bancaire SEPA à titre d’exemple:

  • Coût: Le virement bancaire SEPA est gratuit, comme la plupart des transferts nationaux dans d’autres pays. Il n’y a pas de frais pour les transferts nationaux puisqu’il est effectué dans la monnaie locale. Dans le cadre du SEPA, il peut y avoir des frais de conversion si le transfert provient d’un État qui n’opère pas en euros (par exemple, le Royaume-Uni ou la Roumanie)
  • Remboursements et versements: Le remboursements et le versement de l’argent sont plus simples, et ils seront traités comme un transfert régulier plutôt que comme une rétrofacturation. En effet, lorsque le payeur envoie l’argent, le destinataire obtient les informations sur le compte du payeur. Par conséquent, s’il doit retourner l’argent, le destinataire peut simplement le renvoyer sans demander les informations du payeur séparément. Cette méthode est particulièrement utile si une entreprise doit effectuer des paiements réguliers (débit/dépôt direct). Elle peut simplement automatiser le paiement chaque mois sans perdre de temps à collecter les informations bancaires à chaque fois. C’est pourquoi de nombreuses entreprises optent pour le paiement par virement bancaire, car le remboursement et le paiement automatiques de l’argent sont plus faciles et prennent moins de temps
  • Temps: Alors que les transferts bancaires internationaux prennent du temps, les transferts nationaux sont instantanés. Dans le cadre du SEPA, les virements transfrontaliers sont traités comme des virements nationaux; ils sont donc rapides au sein de la zone euro

Inconvénients du paiement par virement bancaire

Les inconvénients du paiement par virement bancaire sont souvent liés aux transferts internationaux, comme le SWIFT. En effet, il faut généralement quelques jours pour transférer l’argent et cela engendre plusieurs coûts, comme le coût de transfert et de conversion. Ces coûts sont importants s’ils sont effectués par des banques traditionnelles. Par conséquent, plusieurs banques numériques basées sur la technologie financière ont été créées pour combler certaines des lacunes que les transferts bancaires internationaux posaient. Il s’agit notamment des banques «challengers» ou des néo-banques comme N26 et des établissements de monnaie électronique comme Wise et Revolut, qui proposent toutes des IBAN pour le transfert gratuit d’euros au niveau national et des transactions moins chères pour le transfert international. Il existe des institutions équivalentes hors d’Europe qui opèrent dans le monde entier et qui offrent le même service (par exemple Skrill). Les néo-banques permettent également d’effectuer des remboursements et des débits/dépôts directs à moindre coût, sans avoir besoin d’exigences supplémentaires strictes. Ainsi, un employé aux États-Unis peut recevoir chaque mois son salaire d’Europe en euros par l’intermédiaire du compte Wise (par exemple), que l’employé peut convertir à bon marché en dollars et retirer auprès de sa banque locale.

Paiement par virement électronique sans compte courant

Un virement électronique sans compte courant est une méthode d’envoi d’argent par voie électronique d’une entité financière à une autre ou à un particulier. Ces établissements financiers sont souvent appelés établissements de monnaie électronique (EME), où les fonds sont transférés par voie électronique, ce qui est plus rapide, moins cher et plus pratique que les banques traditionnelles.

Le virement électronique sans compte courant a différentes formes de procédure selon l’établissement financier:

  • EME sans recharge, comme Western Union ou MoneyGram – un établissement financier qui transfère de l’argent du payeur au destinataire. Ils peuvent effectuer le virement d’un compte bancaire à un autre à un prix plus avantageux que celui du transfert effectué directement par les banques traditionnelles. Ils peuvent également transférer les fonds en espèces sans exiger que le payeur et le destinataire aient un compte bancaire. Dans ce cas, le payeur doit simplement apporter des espèces au bureau. L’établissement enverra l’argent à son bureau de représentation dans le lieu où se trouve le destinataire. Le destinataire doit se présenter au bureau de représentation pour recevoir les fonds en espèces
  • EME avec recharge, par exemple, Paypal, Wise, etc. – Les EME qui permettent de transférer de l’argent d’une partie à une autre par voie électronique, à condition que les parties disposent de comptes numériques auprès de l’EME et de comptes ou de cartes bancaires à partir desquels elles peuvent transférer de l’argent sur leur compte EME. De même, l’argent peut être retiré en attribuant les fonds au compte ou à la carte bancaire. La plupart de ces EME sont utilisés pour payer des factures ou recevoir des paiements réguliers. Tous les transferts intra-compte EME sont gratuits, sauf s’il y a une conversion de devise. Les retraits par le biais d’une banque ou d’une carte attribuée sont également gratuits. Certains EME proposent également des comptes personnels (par exemple, le compte Wise Multicurrency, Monese et bien d’autres) pour l’utiliser localement dans certains pays sans avoir besoin d’ouvrir un compte bancaire

Avantages du virement électronique sans compte courant

  • Coût: Le transfert national est gratuit, comme un transfert bancaire ordinaire. Cependant, les EME ont été créés principalement pour fournir des transferts d’argent internationaux à faible coût aux personnes qui, autrement, doivent faire face à des coûts de transaction élevés dans les banques traditionnelles. Certains EME, comme Wise et Monese, ne facturent pas aux utilisateurs l’envoi d’argent au sein de la zone SEPA, à l’exception de la conversion des devises (de RON roumain à EUR, par exemple). D’autres peuvent facturer des frais de transaction en fonction de la localisation du destinataire et du payeur ou du mode de paiement (par banque ou carte). Dans l’ensemble, les frais sont relativement moins élevés pour les transactions internationales que ceux des banques
  • Commodité: Les EME conviennent généralement pour toutes les transactions en raison de leurs options flexibles de transfert de fonds. Comme les transactions se font par voie numérique, ils peuvent proposer plusieurs méthodes de paiement sécurisées, comme la banque en ligne, les cartes, les applications ou les portefeuilles électroniques. Tout ce qu’ils demandent aux utilisateurs, c’est de devenir leurs clients. Pour des services tels que Western Union, il n’est pas nécessaire de disposer d’un compte en ligne; cependant, ils en proposent également un pour que les particuliers puissent transférer de l’argent en ligne eux-mêmes
  • Temps: les EME sont connus pour être très rapides, certains transférant l’argent instantanément (par exemple, les paiements Paypal et SEPA par EME). D’autres peuvent prendre 3 jours ouvrables, selon la localisation et la méthode de transaction

Inconvénients du virement électronique sans compte courant

Si effectuer des paiements entre les comptes EME est faisable, payer à un établissement externe ou se faire payer par un organisme externe est difficile et souvent coûteux. Par exemple, une transaction entre comptes Paypal est gratuite et instantanée. Cependant, lorsque le destinataire ne dispose pas de Paypal et n’accepte que les virements bancaires, l’expéditeur doit envoyer l’argent via un service tiers intégré appelé Xoom. Bien que le destinataire n’ait pas besoin d’un compte Paypal ou Xoom pour recevoir de l’argent, s’il veut rembourser l’argent, il a besoin des informations sur le compte bancaire du payeur ou il crée un compte Paypal pour rembourser l’argent. Il en va de même pour Western Union – le retour de l’argent est difficile car les informations bancaires sont souvent manquantes (sauf indication contraire). C’est pourquoi certaines entreprises n’acceptent pas les paiements Western Union ou les paiements Paypal, car elles ne réalisent leurs revenus que par le biais de transactions bancaires. Certains EME ont adopté une approche différente pour résoudre ce problème en fournissant des comptes bancaires personnels aux clients pour faciliter les transactions (par exemple Wise Multicurrency). Tout destinataire peut rembourser l’argent sur le compte EME de l’expéditeur par virement bancaire (virement SEPA entre une banque et un compte Wise, par exemple).

Paiement par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire est une transaction financière au cours de laquelle le retrait ou le paiement de fonds est effectué par l’intermédiaire d’une passerelle de paiement. Il s’effectue au moyen d’une carte de débit ou de crédit, et c’est la forme de paiement la plus populaire en raison de sa rapidité et de sa commodité. Les retraits sont effectués par l’intermédiaire de guichets automatiques, et les paiements sont effectués en ligne ou en personne par le biais du terminal de paiement. Alors que les retraits nécessitent un code PIN, les paiements peuvent ou non en nécessiter un. Ici, nous nous concentrerons uniquement sur les paiements. Le processus de paiement par carte bancaire consiste pour une personne à commander un produit/service en ligne auprès d’un commerçant qui a intégré la passerelle de paiement (Gateway) dans son système pour traiter la transaction.

Une fois que le client a fourni les détails de sa carte et soumis l’ordre d’achat, les étapes suivantes se déroulent en quelques secondes:

  • Le site web du commerçant transmet les détails de la transaction à sa passerelle de paiement
  • La passerelle de paiement transmet les informations au processeur de paiement de leur banque
  • Le processeur de paiement envoie les informations à l’association de cartes (Visa, par exemple)
  • L’association de cartes relie la transaction à la banque du client (où la carte a été émise – banque émettrice)
  • La banque émettrice reçoit la demande d’autorisation du paiement. Elle vérifie ensuite la carte et répond au processeur de paiement par une approbation ou un refus
  • Si elle est approuvée, le processeur de paiement transmet l’approbation à la passerelle de paiement
  • La passerelle de paiement reçoit la réponse et la transmet au site web du commerçant
  • Le commerçant effectue la transaction, efface l’autorisation et permet à la banque émettrice de régler le paiement avec le commerçant, ce qui prend généralement 3 jours

Avantages des paiements par carte

Les paiements par carte, qu’il s’agisse de débit ou de crédit, présentent plusieurs avantages, outre ceux déjà mentionnés. Les paiements par carte sont également sûrs, et les sociétés d’association de cartes veillent à ce que leurs clients soient protégés à tout moment. Elles limitent les paiements pour éviter les dépenses excessives, mettent en place des mesures de sécurité sur les sites web des commerçants pour les protéger contre les fraudes et règlent les remboursements et les frais contestés. Certaines banques offrent des récompenses pour l’utilisation de la carte, comme des cash backs et des points bonus. Elles peuvent également accorder des réductions sur des services en fonction de la société auprès de laquelle l’utilisateur prend le service. Les cartes de crédit offrent les mêmes avantages en plus de leur objectif premier, qui est d’emprunter de l’argent. Le coût du paiement par carte de débit est faible et fixe, ce qui signifie qu’il s’agit d’un frais mensuel que l’utilisateur doit payer de toute façon pour l’utiliser.

Inconvénients des paiements par carte

Les utilisateurs ne peuvent pas transférer de l’argent sur des comptes bancaires individuels ou recevoir de l’argent sur leurs comptes par le biais de cartes, comme ils peuvent le faire avec un virement. Comme la transaction passe par une passerelle de paiement, les informations bancaires ne sont pas transmises au destinataire final. Le retour de l’argent (rétrofacturation ou chargeback) est un processus très complexe émis par la banque émettrice, et il peut prendre jusqu’à deux semaines pour aboutir. Outre le délai de procédure, il y a aussi les coûts que les entreprises doivent payer pour recevoir l’argent par le biais des paiements par carte. Chaque fois qu’un client paie par carte, une commission d’interchange est payée par la banque de l’entreprise à la banque émettrice. Bien que ces frais dépendent de l’association de cartes et des banques elles-mêmes, les entreprises peuvent se sentir dépassées et compenser le coût à la charge du client, ce qui mettra à mal leur relation. Par conséquent, de nombreuses entreprises préfèrent le paiement par virement bancaire, car il est instantané, moins cher ou gratuit, et le remboursement est beaucoup plus facile.

Malgré ces problèmes, les payeurs préfèrent toujours les paiements par carte. Par conséquent, les EME proposent également des cartes à leurs utilisateurs pour effectuer des paiements et retirer de l’argent. Des sociétés telles que Paypal, Wise et Revolut proposent des cartes physiques à leurs clients pour leur permettre d’effectuer rapidement des achats au détail.

En bref

La pandémie a appris aux commerçants comme aux clients à s’adapter rapidement aux nouvelles situations dès qu’elles se présentent. Les consommateurs ont réagi avec enthousiasme aux nouveaux modes d’interaction avec les sociétés. Il est déjà plus facile que jamais de payer, et cette tendance se poursuivra en 2022, à mesure que les paiements deviendront plus fluides et contextuels.

Parmi les formes les plus courantes de paiements numériques abordées dans cet article figurent les portefeuilles mobiles/numériques, les paiements en temps réel, les paiements basés sur le cloud, les virements bancaires et non bancaires et les paiements par carte. Chacune a ses propres caractéristiques, avantages et inconvénients.

Nous avons exploré les portefeuilles mobiles et les portefeuilles électroniques et avons vu comment ils sont pratiques et sécurisés mais peuvent être ouverts aux fraudes. Les paiements en temps réel changent la donne pour tout le monde, ce qui présente de gros défis car ils reposent sur des ressources plus importantes. Les paiements basés sur le cloud sont transparents, mais ils sont sujets aux pannes et aux fuites. Les virements bancaires sont le moyen le plus traditionnel de transférer de l’argent, et de plus en plus de sociétés ont essayé d’innover avec les virements bancaires en offrant des services bancaires en ligne et d’autres moyens de passerelle de paiement. Parallèlement, des virements non bancaires ont été créés pour innover sur la lenteur des virements bancaires traditionnels. Les paiements par carte sont pratiques; toutefois, le commerçant devra supporter des coûts importants afin de payer les services.

Certaines solutions de paiements numériques sont plus rapides et plus adaptés à certains types d’entreprises. Les paiements par carte sont plus idéaux pour les achats au détail et les virements bancaires sont plus pratiques pour l’acquisition de services (par exemple, les plateformes d’investissement). Chacun a ses propres complexités, que le client final peut ne pas connaître ou comprendre. Dans cet article, l’objectif est d’informer les gens sur le fonctionnement des paiements numériques, afin qu’ils puissent mieux aborder leurs paiements.

Dernière mise à jour:

Autre articles

Clause de non-responsabilité: Certains textes de ce site Web sont purement destinés à la communication marketing. Rien de ce qui est publié par Quanloop ne constitue une recommandation d’investissement, et aucune donnée ou contenu publié par Quanloop ne doit être invoqué pour toute activité d’investissement. Quanloop recommande vivement d’effectuer des propres recherches indépendantes et/ou de parler avec un professionnel de l’investissement qualifié avant de prendre toute décision financière.