CAPITAL TOTAL 9 675 003 €
PORTEFEUILLE 9 675 003 €
CAPITAL NÉCESSAIRE 9 798 003 €
TAUX MOYEN 14,2% p.a.

Trois erreurs que vous commettez dans la diversification de votre portefeuille

Le saint Graal de l’investissement est la diversification du portefeuille. L’objectif principal d’un portefeuille diversifié est de diluer les risques en répartissant les investissements dans différents véhicules d’investissement. Cependant, la plupart des investisseurs ne la comprennent pas et font des erreurs dans leur diversification, ce qui affecte négativement leurs rendements. C’est le résultat d’un portefeuille peu diversifié.

La plupart des investisseurs comprennent mal ou interprètent mal les informations disponibles sur leurs investissements. Cela conduit à une sur ou sous-diversification de leur portefeuille, ce qui, au final, nuit au retour sur investissement (ou RSI). Pour diversifier votre investissement de manière optimale, vous devez faire des recherches sur les actifs dans lesquels vous avez choisi d’investir. En réalité, cette suggestion est très mal appliquée.

Pourquoi diversifier son portefeuille est-il important?

Selon la théorie moderne du portefeuille, la diversification n’avait pas pour but d’empêcher les pertes, mais plutôt de les minimiser tout en maintenant inchangé votre retour sur investissement attendu. L’un des avantages les plus évidents de la diversification est la répartition du risque du portefeuille. Ainsi, si un actif fait défaut, il n’entraînera pas le reste de vos actifs d’investissement dans sa chute. Les conditions du marché peuvent avoir un impact sur toutes les classes d’actifs, qu’elles soient corrélées ou non; vous ne voulez donc pas mettre tous vos œufs dans le même panier.

Il a été démontré que la diversification des investissements internationaux présente des avantages considérables qui dépassent de loin les inconvénients potentiels. L’augmentation du nombre de titres d’un portefeuille n’a de sens que si ses gains marginaux l’emportent sur ses coûts marginaux.

Que signifie diversifier son portefeuille

Diversifier son portefeuille signifie inclure un large éventail de classes d’actifs différentes dans ses avoirs. Vous pouvez diversifier votre portefeuille de deux façons:

  • En investissant à travers différentes classes d’actifs
  • En investissant dans la même classe d’actifs mais par le biais de plusieurs investissements différents

Investir dans différentes classes d’actifs signifie que vous intégrez des actions, des obligations, des biens immobiliers et bien d’autres actifs de différentes classes d’actifs.

Lorsque vous investissez dans un large éventail d’actifs au sein d’une même classe d’actifs, cela signifie simplement que vous investissez dans un seul type d’actif mais provenant de différents émetteurs. Par exemple, si vous souhaitez investir uniquement dans des actions, il existe plusieurs façons de le faire:

  • En investissant dans un large éventail de sociétés provenant de différents secteurs du marché boursier
  • En détenant un portefeuille d’actions diversifié provenant d’un large éventail d’entreprises (à grande, moyenne et petite capitalisation)
  • En achetant des actions nationales et internationales

Investir dans de nombreux fonds ayant les mêmes titres peut être une erreur coûteuse si vous ne faites pas attention.

Les erreurs que vous commettez en diversifiant votre portefeuille

Vous ne voulez pas commettre certaines erreurs financières. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de vos investissements. Voici quelques erreurs fréquentes à éviter lorsque vous tentez d’élargir votre portefeuille de placements:

Adopter une stratégie de diversification naïve

Une étude menée par Econstor a révélé qu’une majorité d’investisseurs diversifiaient leur portefeuille sur la base d’une approche acceptée mais élémentaire qui ne suffit que pour atteindre un objectif financier, mais pas pour obtenir une croissance des investissements. Par exemple, investir dans différents types d’actions, de fonds et de biens immobiliers est une stratégie de répartition courante utilisée par la plupart des investisseurs qui crée un portefeuille inférieur à la moyenne avec des rendements faibles, mais pas nécessairement des pertes. Dans cette situation, l’investisseur ne cherche à répartir son argent dans divers actifs que parce que la règle générale le dit. C’est ce que l’on appelle une stratégie de diversification naïve ou une diversification heuristique.

L’investisseur n’a pas suffisamment étudié ces actifs individuels pour trouver une corrélation positive ou négative entre eux. Une corrélation positive signifie que les actifs fluctuent ensemble, et qu’ils seront tous deux affectés simultanément par une hausse ou une baisse du marché. Une corrélation négative élimine généralement les risques des actifs combinés. L’absence de cette compréhension peut entraîner une sur-diversification ou une sous-diversification, car la conclusion est basée sur une règle simple et non sur une recherche pertinente pour le plan d’investissement. Votre plan d’investissement doit décrire l’objectif de vos investissements et établir chaque étape pour vous permettre de l’atteindre. Il doit éviter d’inclure des mesures et des actifs qui iraient à l’encontre de l’objectif financier – dans ce cas, il s’agit de mettre ensemble deux actifs qui ont une corrélation positive et qui risquent de subir des pertes en même temps. Dans ce cas, vous devez analyser si les actifs sont dépendants les uns des autres afin d’éviter des pertes plus importantes lorsque le marché s’effondre.

Prendre des décisions de diversification incorrectes

Les gens cherchent des modèles là où il n’y en a pas, et s’il y en a, ils ne sont pas censés être admis comme ayant une valeur réelle. Il en va de même pour les investissements. Par exemple, les courtiers en investissement répètent à l’envi que «les performances passées n’indiquent pas les rendements futurs», et pourtant les investisseurs ne peuvent s’empêcher d’utiliser ces informations comme base d’investissement. Ils interprètent mal les données et recherchent des modèles, pour finalement obtenir des informations inutiles. Cela s’explique par le fait que les investisseurs préfèrent une certaine quantité de données, aussi petites ou non pertinentes soient-elles. La même étude d’Econstor a révélé que les investisseurs utilisent toute ressource disponible pour justifier leur portefeuille peu diversifié, même si les informations sont incomplètes ou invariables. Cela conduit à des décisions de diversification incorrectes et à un portefeuille de qualité inférieure. Dans ce cas, vous devez prendre ces informations avec beaucoup de précaution avant de prendre une décision. Si vous n’êtes pas sûr de cette classe d’actifs spécifique, investissez alors dans celles sur lesquelles vous avez des informations plus concrètes.

Ne pas ajuster l’exposition au risque

Les investisseurs oublient souvent que chaque actif a une exposition au risque qui doit être ajustée. Diversifier le portefeuille d’investissement, c’est diversifier le risque. Au lieu de choisir quelques classes d’actifs au montant approprié, les investisseurs ont tendance à prendre un peu de chaque. L’université Carnegie Mellon a découvert un biais de diversification, c’est-à-dire que les gens ont tendance à choisir plus de variétés, pensant ainsi maximiser le rendement. En termes de diversification dans un portefeuille d’investissement, un investisseur peut choisir plusieurs classes d’actifs en quantité égale sans comprendre leur volatilité. Par exemple, si quelqu’un investit dans une plate-forme adossée à l’immobilier avec un taux de défaillance élevé et une plate-forme adossée à une entreprise avec un taux de défaillance faible, les résultats sont loin de couvrir les pertes. Par conséquent, les risques pris ne valent pas l’investissement. Il en résulte qu’un investisseur fait une diversification naïve de son portefeuille. Un investissement à forte volatilité ne sera pas contrebalancé par un actif à faible volatilité. Au contraire, vous devez choisir un autre actif à forte volatilité et à faible corrélation avec les autres actifs.

Comment diversifier son portefeuille correctement

Pour diversifier son portefeuille correctement, il faut observer les options disponibles et qui correspondent à ses objectifs financiers. La diversification n’a pas de liste standardisée que l’on peut vérifier. Voici donc quelques exemples de la manière dont on peut diversifier son portefeuille.

Investir à l’échelle mondiale

Regarder au-delà des frontières est essentiel lors de l’élaboration de votre portefeuille d’investissement. La tendance inverse est appelée la «préférence pour le pays d’origine» (ou home country bias), où les investisseurs préfèrent investir dans des sociétés de leur propre pays plutôt que dans celles d’autres régions. Des études ont montré que le Danemark, la Suède et le Royaume-Uni ont une préférence pour leur pays d’origine plus faible que le reste des États membres de l’UE.

Si l’investissement local a ses avantages et l’investissement mondial ses risques, l’inverse est également vrai. Vous manquerez des opportunités dans des domaines qui ont surperformé récemment (la technologie, par exemple), et vous risquez de ne pas être en mesure de diversifier adéquatement vos investissements dans l’ensemble de l’économie si vous vous limitez aux marchés locaux. Considérez la récente sous-performance des actions canadiennes en raison de leur forte exposition à l’énergie et de la récente chute des prix du pétrole.

Investissez dans différentes classes d’actifs

Investissez dans différentes classes d’actifs pour diversifier votre portefeuille, plutôt que dans plusieurs actifs d’une même classe. La raison en est la corrélation des actifs, qui évolue simultanément. Différents actifs ayant un score de corrélation inférieur à 1 réduisent les risques généraux du portefeuille. Bien que la corrélation évolue dans le temps, cela n’enlève rien au fait qu’il est plus sûr d’investir dans différentes classes d’actifs ayant une corrélation plus faible. Les actifs communs de différents groupes comprennent les actions, les obligations, les liquidités et l’immobilier. Chacun d’entre eux présente des avantages et des risques qui lui sont propres. Même s’ils ne sont pas étroitement liés, en raison de la mondialisation, un changement dans un actif peut avoir un impact sur un autre. Par conséquent, le meilleur plan d’action serait de rééquilibrer votre portefeuille chaque fois que vous constatez qu’il y a un changement sur le marché et que l’ajustement est nécessaire.

Déterminez votre allocation sectorielle

Le secteur et l’industrie comptent également pour les investisseurs avertis lorsqu’il s’agit de diversification. Certains secteurs seront plus performants, tandis que d’autres le seront moins. Par exemple, le secteur de la technologie a connu un boom pendant la pandémie, alors que les secteurs du pétrole/gaz, de la vente au détail et du transport ont souffert tout au long de la période.

Vous pouvez également pousser un peu plus loin et ajouter des variétés d’actifs au sein d’un même secteur. Par exemple, si vous voulez investir dans l’immobilier, vous pouvez diversifier votre portefeuille immobilier entre les propriétés résidentielles et commerciales. Vous pouvez également vouloir ajouter des SIIC à votre portefeuille.

Comme pour toute stratégie, il y a des avantages et des inconvénients. Cependant, si le portefeuille ne dépend pas trop d’un seul actif, les risques seront minimisés.

En bref

La grande majorité des investisseurs se méprennent sur les informations auxquelles ils ont accès concernant leurs intérêts financiers. La sur ou sous-diversification de leurs portefeuilles en est la conséquence. Pour tirer le meilleur parti de votre investissement, vous devez faire vos recherches et suivre les actifs que vous avez sélectionnés. Bien sûr, même le portefeuille le mieux diversifié subira des pertes de temps en temps. Lorsqu’ils diversifient un portefeuille, de nombreux investisseurs commettent l’erreur de choisir un large éventail d’actifs sans examiner leur lien les uns avec les autres. Ils essaient de chercher des tendances sur le marché alors qu’il n’y en a pas et, par conséquent, les investisseurs ne peuvent pas modifier leur exposition au risque en fonction des besoins. La meilleure façon de diversifier votre portefeuille est d’examiner les possibilités qui s’offrent à vous en fonction de vos besoins financiers. Il n’existe pas d’approche unique pour un portefeuille bien diversifié. Investir à l’étranger, dans de nombreuses classes d’actifs sur la base de la corrélation et dans différents secteurs permet de réduire le risque de votre portefeuille. Bien qu’il n’empêche pas complètement les pertes, il les réduit considérablement.

Les erreurs évoquées ci-dessus ne constituent pas une liste exhaustive, mais seulement celles qui ne sont pas fréquemment explorées dans le cadre de la diversification. De nombreux experts financiers ont étudié les tendances des investisseurs pour mieux comprendre l’état d’esprit qui guide leurs choix d’investissement afin d’améliorer la prise de décision. Ils ont constaté que les investisseurs se sentent beaucoup mieux s’ils peuvent compter sur des ressources, car cela leur donne la sécurité de la certitude. Cependant, ce que les investisseurs doivent faire, c’est comprendre les informations passées et essayer de les relier à la situation actuelle du marché. Si les résultats sont logiques, les investisseurs doivent alors accepter ces informations comme base de leur décision.

Dernière mise à jour:

Autre articles

Clause de non-responsabilité: Certains textes de ce site Web sont purement destinés à la communication marketing. Rien de ce qui est publié par Quanloop ne constitue une recommandation d’investissement, et aucune donnée ou contenu publié par Quanloop ne doit être invoqué pour toute activité d’investissement. Quanloop recommande vivement d’effectuer des propres recherches indépendantes et/ou de parler avec un professionnel de l’investissement qualifié avant de prendre toute décision financière.